Connais-toi toi-même

J’avais envie de donner à ce billet une teinte de philosophie grecque. Que personne ne sorte d’ici ! Je n’ai pas subitement décidé de devenir ennuyeux.

Cette phrase est généralement attribuée à Socrate alors qu’elle viendrait d’une inscription sur le temple de Delphes… Hum ! Je trouvais amusant de citer un philosophe de la Grèce antique à l’ère du e-recrutement et de Facebook. La philosophie grecque est intemporelle. J’aime surtout l’esprit de cette phrase que je suggère d’appliquer à tous les Hommes – avec un grand H -, notamment aux candidats qui doivent passer des entretiens de recrutement.

Dans mes précédents billets, j’ai souvent écrit qu’il faut se marketer pour trouver un travail. Le CV, le blog, la présence sur les réseaux sociaux du web, tous les moyens de développer sa visibilité professionnelle sont bons pour décrocher un entretien de recrutement. Mettez en valeur le plus beau produit qui soit, vous. Mais lors de l’entretien de recrutement, il faut vendre une expérience et des compétences réelles. Sinon le retour de bâton risque d’être violent.

Le meilleur moyen de réussir un entretien est indéniablement de se connaître soi-même. Bien sûr, vous devez préparer l’entretien en vous renseignant sur l’entreprise et le poste auxquels vous présentez votre candidature. Mais la clé de la réussite demeure dans votre capacité à restituer à votre interlocuteur votre parcours sans hésiter. Se connaître soi-même est ce qui vous donnera la sérénité et la maîtrise nécessaire pour convaincre. Votre savoir-être sera ainsi libre de s’exprimer avec excellence – Et oui, j’exagère à peine !

Un recruteur vous demandera toujours de raconter votre parcours. Et si vous connaissez bien votre parcours, vos compétences, vos motivations et vos ambitions, l’entretien se déroulera bien. En revanche, la moindre hésitation dans votre parcours sèmera le doute chez le recruteur. Mais surtout restez vous-même tout en gardant une distance professionnelle nécessaire. Parce que ce qui vous desservira chez l’un vous servira chez l’autre. Quand je dis « vous-même », je pense à la partie positive de votre personnalité…. évidemment.

Comment faire pour mieux se connaître ? Idéalement, un bilan de compétences vous le permettra en profondeur. Car lors de ce travail de développement personnel, vous reprenez et analysez en détail tout votre parcours professionnel. A l’issue d’un bilan, vous devez connaître parfaitement votre parcours, vos compétences et vos aspirations. Il sera d’autant plus facile de les exprimer avec clarté lors de votre entretien.

Si vous ne souhaitez pas entamer un bilan de compétences sur 24 heures d’entretien, il existe une méthode simple. Entraînez-vous à raconter votre parcours à un interlocuteur lambda. Faites-le d’abord en lisant votre CV, puis sans le lire. Ne rentrez pas trop dans les détails. Mettez en avant ce que vous avez accompli dans chacune de vos expériences. Centrez-vous sur vos compétences. Restez serein. Et parlez calmement… sans endormir le recruteur.

Voilà ! Vous n’avez plus qu’à travailler sur vous tout en restant Zen.

Source : Frédéric Makhlouf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *