L’outplacement est un dispositif mis en place afin d’accompagner un salarié licencié dans son retour à l’emploi. (Définition d’un Outplacement) La principale mission du cabinet d’outplacement est donc d’aider le salarié licencié à trouver rapidement un nouvel emploi. Pour y arriver, le cabinet d’outplacement doit s’acquitter de multiples tâches parallèles.

Dédramatiser le licenciement

La perte d’un emploi est une situation traumatisante pour tout salarié. L’impression d’échec, la perte de confiance soi et bien d’autres émotions négatives se bousculent souvent au sein d’un salarié qui vient de subir un licenciement. L’outplacement a été justement mis en place pour aider le salarié licencié à surmonter cette épreuve stressante et à en faire un rebond positif pour sa carrière. La première mission d’un cabinet d’outplacement consiste donc à fournir le soutien psychologique au salarié licencié pour l’aider à ne pas vivre la rupture de son contrat de travail comme un drame, mais plutôt comme un tremplin pour sa carrière. L’un des principaux objectifs du consultant en outplacement consiste ainsi à remonter le moral du travailleur licencié et le remotiver à rechercher un nouvel emploi.

Aider le licencié à trouver un emploi en adéquation avec son profil

Le retour à l’emploi n’est pas toujours aisé pour un salarié licencié. Aussi, pour ne pas rester inactifs trop longtemps, certains sont tentés d’accepter une offre de travail qui ne correspond pas réellement à leurs compétences et leurs expériences. L’autre mission du cabinet d’outplacement consiste à aider ces ex-salariés à trouver un emploi qui correspond au mieux à leur profil. L’objectif est que pour le prochain poste qu’ils occuperont, ces candidats à l’outplacement perçoivent une rémunération au moins équivalente à celle qu’ils ont perçue lors de leur précédent travail. Pour que cela soit possible, le cabinet d’outplacement doit être en mesure de proposer au travailleur licencié un projet professionnel qui tient compte de son profil, mais aussi des opportunités du marché. C’est pour cela que l’expert en outplacement commence toujours son intervention par un bilan préalable des réelles compétences professionnelles du candidat à l’outplacement. Il étudie ensuite les différentes possibilités d’emploi avant de choisir un projet qui lui semble le mieux approprié à la situation. Il élabore ensuite un plan d’action pertinent qui permettra au candidat à l’outplacement de mener à bien ce projet professionnel et de renouer rapidement avec l’emploi.

Offrir au salarié licencié l’appui logistique et administratif dont il peut avoir besoin

La mission du cabinet d’outplacement ne se limite pas uniquement à l’élaboration du projet professionnel et du plan d’action à suivre pour le faire aboutir. Le cabinet doit également offrir un soutien logistique au candidat à l’outplacement. En d’autres termes, il doit mettre à disposition du salarié financier qui a recours à ses services toutes les sources d’informations indispensables pour connaitre le marché de l’emploi. Les ouvrages de référence, les revues, la presse, etc. font partie de ces sources d’informations que le cabinet d’experts en outplacement se doit de présenter à leurs clients. Le cabinet doit également fournir au salarié licencié toutes les infrastructures nécessaires à la recherche de l’emploi. Des bureaux, un téléphone, un accès internet, un faxe, bref, ainsi que d’autres outils susceptibles de faciliter la recherche d’un emploi doivent également être fournis au chercheur d’emploi par le cabinet d’outplacement qui se charge de leur accompagnement.

La fin de la mission du cabinet d’outplacement

Le cabinet d’outplacement a pour rôle d’accompagner et d’aider le salarié licencié à retrouver rapidement un emploi. Normalement, sa mission ne devrait donc s’arrêter que lorsque le salarié licencié retrouve une nouvelle situation. Toutefois, comme l’intervention du cabinet peut être limitée dans le temps, la mission s’arrête lorsque le contrat de prestation du cabinet d’outplacement arrive à échéance.