L’outplacement ou placement externe en français, est une procédure de plus en plus courante. Importé des États-Unis dans les années 80 et 90, l’outplacement est devenu actuellement une solution de prédilection pour accompagner le salarié licencié dans son retour à l’emploi. Mais concrètement, quel est le but de l’outplacement ?

Aider le salarié à mieux accepter le licenciement

L’objectif de l’outplacement est de faire en sorte que le licenciement ne soit plus vécu comme un échec pour le travailleur, mais plutôt comme un tremplin qui l’aidera à mieux faire avancer sa carrière. Dans le cadre de l’outplacement, le salarié licencié bénéficie d’un soutien psychologique qui l’aidera à mieux accepter la situation, à retrouver confiance en lui et surtout à rester motivé dans la recherche d’un nouvel emploi. Grâce au soutien qu’il reçoit dans le cadre de l’outplacement, le salarié licencié transforme ainsi l’énergie négative engendrée par le licenciement en une énergie positive qui le poussera à aller de l’avant et à faire avancer au mieux sa carrière.

Aider le salarié licencié à mieux se positionner sur le marché de l’emploi

L’accompagnement proposé au salarié licencié ou qui a négocié son départ dans le cadre de l’outplacement a pour principal objectif de l’aider à bien se positionner sur le marché de l’emploi. Après avoir effectué un bilan personnel et professionnel du salarié licencié, le consultant en outplacement oriente le candidat vers le projet de carrière qui mettra en avant ses points forts. L’outplacement permet aussi de mettre en exergue les éventuelles lacunes du travailleur et les axes d’amélioration possible pour devenir à nouveau compétitif sur le marché du travail. Le consultant en outplacement et la personne qui bénéfice de la prestation réalisent ensemble un audit du marché afin d’aider le candidat à l’outplacement à mieux comprendre le marché de l’emploi et donc, à bien sélectionner le projet professionnel qui l’aidera à bien se repositionner sur le marché de l’emploi.

Accélérer le retour en activité du salarié licencié

Le but de l’outplacement est de réduire au maximum le temps d’inactivité du salarié licencié. C’est pour cela que le consultant met tout en œuvre pour aider ce dernier à se démarquer de la concurrence. Pendant toute la période que dure l’outplacement, le travailleur peut suivre des formations qui lui permettront d’améliorer ses connaissances. Si le marché de l’emploi de son secteur est très saturé, le consultant peut l’orienter vers la reconversion professionnelle.

La préparation au retour à l’emploi mise en place par le cabinet d’outplacement comporte aussi un appui dans la recherche de l’emploi. En plus d’initier le salarié licencié aux nouvelles techniques de recherche d’emploi, le cabinet d’outplacement met à sa disposition tout un attirail d’outils qui l’aideront à mieux repérer les offres susceptibles de l’intéresser. L’accès à internet, à un fax ou à la presse font partie de ces outils mis à disposition du candidat à l’outplacement pour l’aider dans sa recherche d’emploi. Le salarié qui bénéficie une prestation d’outplacement aura aussi l’opportunité de simuler des entretiens d’embauche, ce qui lui permet d’adopter la bonne attitude face au recruteur et de répondre aisément aux éventuelles questions que ce dernier pourra lui poser.

Permettre le maintien d’un même niveau de rémunération

Le but de l’outplacement n’est pas uniquement de permettre au salarié licencié de trouver rapidement un emploi. Le dispositif est mis en place pour aider ce dernier à trouver un emploi qui correspond le mieux à son profil et à sa personnalité. De cette manière, il multiplie les chances de préserver le même niveau de rémunération que celui qu’il a reçu lors de son précédent emploi. D’une manière générale, près de 80 % des candidats à l’outplacement perçoivent une rémunération supérieure ou égale à celle qu’ils ont reçue sur leur précédent poste.