Vous avez pris la décision de faire un bilan de compétences et il vous faut maintenant choisir le prestataire qui va vous accompagner. Un choix crucial qu’il convient de prendre le temps de faire pour ne pas se tromper. Choisir le bon organisme de bilan de compétences, c’est en effet s’assurer de pouvoir obtenir des financements nécessaires et bénéficier d’un accompagnement de qualité.

Comment avoir la liste des centres de bilan de compétences ?

Une brève recherche sur internet pour trouver un organisme de bilan de compétences et vous ne savez plus où donner de la tête tant l’offre est pléthorique. Pour vous orienter dans votre choix, n’oubliez tout d’abord pas que, pour obtenir la prise en charge financière de votre bilan de compétences, il doit être effectué avec un prestataire agréé par l’organisme financeur. L’habilitation d’un organisme de bilan de compétences vous permet de plus d’avoir l’assurance qu’il travaille selon les règles de l’art et qu’il est reconnu pour son sérieux et la qualité de son accompagnement. En choisissant un organisme agréé, vous êtes donc sûr de faire appel à des professionnels du coaching et de l’accompagnement professionnel.

Si le bilan de compétences est financé par votre employeur, le service des ressources humaines vous donnera les coordonnées de l’organisme qui vous accompagnera. Sachez qu’il n’est pas possible de faire un bilan avec un consultant qui a le même employeur que vous.  L’impartialité et la confidentialité des échanges qui sont nécessaires pour effectuer un bilan de compétences impliquent en effet l’intervention d’un consultant extérieur.

Si vous êtes demandeur d’emploi et que votre bilan de compétences est financé par Pôle Emploi, cet organisme vous aiguillera également vers l’organisme adéquat.

Si vous faites appel aux aides du Fongécif pour faire votre bilan de compétences, demandez-lui la liste des organismes qu’il a agréé pour faire votre choix. De même, en cas de mobilisation des heures de CPF pour effectuer un bilan, l’OPCA dont vous dépendez vous fournira la liste des organismes habilités à vous accompagner.

Il existe d’autres sources d’informations pour obtenir des adresses de centres de bilan de compétences fiables et performants. Vous pouvez par exemple vous adresser au réseau des CIBC (Centre Interinstitutionnel des Bilans de Compétences). Avec plus de 250 implantations en France, ils sauront vous indiquer les organismes correspondant à votre secteur d’activités proches de chez vous ou de votre lieu de travail.

On n’y pense pas souvent mais certains organismes de formation ou certaines associations peuvent aussi avoir un département dédié aux bilans de compétences. On peut par exemple citer l’Afpa qui accompagnera plus spécifiquement des salariés ou des demandeurs d’emploi dans les secteurs d’activités correspondants aux formations présentes dans ses centres. De même, l’Apec, spécialisé dans l’accompagnement des cadres, peut proposer des bilans de compétences. Enfin, dernière piste à explorer pour trouver un organisme de bilan de compétences, certains syndicats professionnels ou organismes interprofessionnels ont créé leur propre structure de formation qui peut proposer ce type de prestations. C’est le cas par exemple du secteur des travaux publics.

Si vous vous adressez directement à un organisme de bilan de compétences sans passer par les structures de financement, n’oubliez pas de leur demander si elles sont bien agréées afin de pouvoir bénéficier d’une prise en charge de votre bilan. Un centre de bilan de compétences sérieux doit en effet pouvoir vous indiquer à quel organisme vous adresser pour financer le bilan de compétences que vous vous apprêtez à suivre avec lui. Il doit également être en capacité de vous accompagner pour monter un dossier de financement suffisamment solide pour obtenir une prise en charge.

Avec votre employeur ou Pôle Emploi, vous n’aurez pas forcément le choix de l’organisme de bilan de compétences qui va vous suivre. En revanche, les listes fournies par les OPCA ou le Fongécif peuvent être plus fournies. Il va donc falloir trouver d’autres critères de sélection, plus fins, afin de trouver le centre de bilan de compétences qu’il vous faut.

Sur quels critères choisir son centre de bilan de compétences ?

Votre liste de centres de bilan de compétences en main, il est maintenant nécessaire de sélectionner celui qui répondra le mieux à vos besoins. Première chose à faire, se renseigner auprès de son entourage. Mutations socio-économiques obligent, faire un bilan de compétences pendant sa vie professionnelle devient en effet de plus en plus fréquent. Essayez en particulier de glaner des informations et des recommandations auprès de votre entourage professionnel, plus susceptibles d’avoir rencontré les mêmes interrogations et les mêmes difficultés de carrière que vous. Si vous cherchez un organisme de bilan de compétences qui vous accompagne pour faire une reconversion professionnelle ou vous mettre à votre compte, vous pouvez également demander leur avis à des professionnels qui ont suivi le même parcours que vous. Ne vous arrêtez néanmoins pas aux ressentis des uns et des autres pour arrêter le choix d’un organisme. Pour qu’un bilan de compétences soit efficace, il doit se tisser des liens de confiance entre vous et le consultant qui vous accompagne. Le choix d’un centre et de la personne qui guidera tout au long de ce bilan reste extrêmement personnel et dépend de votre personnalité. Vous devez de plus faire en sorte qu’il vous soit facile d’aller aux rendez-vous qui jalonnent le bilan de compétences.

Le deuxième critère très important à prendre en compte pour choisir son organisme de bilan de compétences est en effet d’ordre pratique. Suivre un bilan de compétences nécessite en effet un investissement personnel important et des rendez-vous réguliers avec le consultant qui vous accompagne. Si vous devez traverser toute la ville ou passer des heures dans les transports pour vous rendre à votre centre de bilan de compétences, vous allez vite perdre en motivation et devenir moins efficace. Un premier contact téléphonique avec les organismes qui vous intéressent vous permettra tout d’abord de savoir le nombre d’entretien prévus dans le bilan de compétences proposé, leur durée, ainsi que les jours et plages horaires sur lesquels il est possible de les planifier. Il vous revient ensuite de déterminer ce qui sera le plus pratique et le plus confortable pour vous par rapport à vos contraintes professionnelles et familiales. Préférez-vous un centre de bilan de compétences proche de votre domicile ou de votre travail ? Sur quels horaires souhaitez-vous avoir rendez-vous ? Le matin ? Entre midi et 14h ? Le soir ? Votre bilan de compétences aura-t-il lieu sur vos heures de travail ou votre temps personnel ? Prendre le temps de répondre à toutes ces questions vous permettra de vous assurer que vous irez au bout de votre bilan de compétences. Veillez également à ce que les rendez-vous ne soient pas trop rapprochés afin que vous puissiez faire le travail personnel qui vous sera demandé dans le cadre du bilan de compétences. Il faut néanmoins savoir que les entretiens ne doivent pas non plus être trop espacés dans le temps pour ne pas perdre en efficacité.

Le premier contact téléphonique avec les organismes de bilan de compétences qui vous intéressent vous fournit aussi l’occasion d’interroger votre interlocuteur sur le déroulement du bilan et sur les techniques et méthodes employées. Certaines techniques comme les jeux de rôle ou les mises en situation peuvent être rédhibitoires pour certains d’entre vous, alors autant éviter d’y avoir recours.

Trouver le bon organisme de bilan de compétences

A l’issue des différents contacts téléphoniques que vous avez passée, vous allez pouvoir sélectionner les centres de bilan de compétences qui vous intéressent le plus afin d’aller rencontrer le consultant susceptible de vous accompagner. Il est en effet primordial d’être accompagné par un seul consultant lorsque l’on fait un bilan de compétences pour une meilleure qualité de suivi. Si vous changez de consultant en cours de bilan, vous perdrez en effet un temps précieux à réexpliquer certains points de votre parcours professionnel et à retisser des liens de confiance. En règle générale, il est conseillé de choisir 2 ou 3 centres de bilan de compétence avant d’arrêter son choix définitif. Vous allez pouvoir faire avec les prestataires sélectionnés le premier entretien préalable prévu dans le processus de bilan de compétences. Ce premier entretien appelé diagnostic est gratuit. Il va vous permettre tout d’abord d’évoquer les raisons et les motivations qui vous poussent à faire un bilan de compétences afin de les valider avec le consultant. Celui-ci doit également vous rappeler tout le cadre légal du bilan de compétences, les dispositifs d’aides au financement ainsi que les méthodes et outils qu’il utilise et les documents qui vous seront restitués en fin de bilan. C’est à cette occasion que vous pourrez lui poser toutes les questions qui vous passent par la tête, sur le bilan de compétences en lui-même mais aussi sur le parcours professionnel de votre interlocuteur et le nombre de personnes qu’il a accompagné.  Un dialogue doit tout naturellement s’enclencher lors de cette première rencontre. Il est en effet particulièrement important que, dès ce premier entretien, vous soyez totalement à l’aise avec le consultant. Un bilan de compétences réussi repose avant tout sur des rapports de confiance. Le coach qui vous accompagne est là pour vous guider et non pour vous juger. Vous allez devoir évoquer avec lui votre vie professionnelle, les réussites mais aussi les échecs en essayant d’en identifier les causes. De même, si le bilan de compétences concerne avant tout la sphère professionnelle, il n’est pas rare que des préoccupations personnelles soient évoquées. Il est donc important que vous puissiez vous confier en toute sécurité au consultant qui vous accompagne qui est par ailleurs soumis à l’obligation de secret professionnel. C’est en travaillant de concert avec le prestataire en charge du bilan de compétences que vous arriverez à trouver des pistes de travail pertinentes et concrètes pour éclairer votre avenir professionnel.

L’entretien diagnostic préalable est sans engagement et vous devez vous sentir entièrement libre de ne pas y donner suite. De même, le consultant que vous rencontrez ne doit pas vous forcer la main afin de commencer au plus vite la suite du bilan de compétences. Prenez le temps nécessaire pour rencontrer tous les organismes proposant des bilans qui vous intéressent. Prenez également un temps de réflexion avant de choisir le prestataire qui vous accompagnera. Même s’il est possible de changer de consultant en cours de bilan de compétences, ce changement n’est absolument pas conseillé et aura un impact négatif sur l’efficacité du processus. De plus, si vous êtes salarié, il vous faudra patienter 5 ans avant de pouvoir refaire un bilan. Il est donc important de tout mettre en œuvre pour que votre bilan de compétences puisse porter ses fruits. Enfin dernier conseil, soyez sûr d’avoir obtenu l’accord de financement avant de vous lancer. Vous aurez alors toutes les cartes en main pour réaliser un bilan de compétences qui dynamisera votre vie professionnelle.